Chimaeron


C’est un combat qui, au premier abord, et très simple sur papier, mais en réalité, il s’agit d’un gros test pour tous les membres du raid ( Burst des dps, capacité des heals et résistance des tank) et donc peut prendre du temps à maîtriser.

Capacité du boss

 

  1. Gelée caustique : Portée illimitée. Instantané. Inflige 280000 points de dégâts de Nature et réduit brièvement les chances de toucher des ennemis dans une certaine zone. Les dégâts sont partagés entre tous les ennemis se trouvant à moins de 6 mètres du cratère de l’impact.
  2. Massacre : 4 sec. d’incantation. Inflige les dégâts maximum à tous les personnages joueurs ennemis.
  3. Querelle : Canalisé. Chimaeron est incapable d’exécuter des attaques de mêlée tant que ses têtes se disputent. Il va donc simplement zoner le raid, les dégâts seront répartis entre les joueurs présents dans la zone d’impact.
  4. Attaque double : Portée illimitée. Instantané. Chimaeron frappera deux fois lors de sa prochaine attaque.
  5. Brèche : Portée illimitée. Instantané. Chimaeron attaque brutalement et brise les défenses de sa cible. Augmente les dégâts physiques subis de 25% et réduit les soins reçus de 15% pendant 1 min. Cumulable.
  6. Mortalité : Instantané. Chimaeron enrage, ce qui le rend insensible aux effets de provocation mais augmente les dégâts qu’il subit de 10%.

Autres

  1. Mixture de Finkle : Portée illimitée. Instantané. Les dégâts subis lorsque vous disposez de plus de 10000 points de vie ne peuvent les réduire plus bas que 1.

 

Technique

La première partie du combat, jusqu’à 20 %, alterne entre deux phases :

- Une phase avec le buff d’immortalité, durant lequel il faut être écarté, et remonter les joueurs qui prendront les dégâts de la boule de poison qui les descendront à 1 point de vie ( 2 en r10). En plus de cela, Chimaeron lancera un massacre sur tout le raid qui le mettra à 1 points de vie. A ce moment là soit on passe sur la phase suivante, soit on reste sur une phase immortalité et dans ce cas il faut remonter tout le raid à plus de 10.000 points de vie.

- Une phase sans le buff, où tout le raid devra être packé pour survivre à la même boule de poison, durant laquelle le boss ne frappe plus le tank. Les dégâts sont partagés sur toutes les personnes qui prennent la boule. Cette phase est très difficile pour les soigneurs qui doivent garder en vie tout le raid, et le moindre mort entrainera un surplus de dégâts sur le reste du raid.

En parallèle, deux tanks devront alterner pour éviter de trop cumuler un debuff augmentant les dégâts physiques, et prendre garde à une double frappe qui risque de tuer un tank trop bas en vie, même avec le buff d’immortalité.

La seconde partie, sous 20 %, dure jusqu’à ce que le boss ou le raid soit mort. Tous les soins deviennent alors inefficaces. Tous les joueurs vont finir par mourir, en général en deux coups (grâce au buff d’immortalité). Il faudra donc tuer le boss avant qu’il n’exécute le raid. Pendant cette phase tout le monde doit dps le boss, y compris les soigneurs.

Vidéo :

Vu par un heal
Image de prévisualisation YouTube

Vu par un dps :
Image de prévisualisation YouTube